31 mars 2016

Episode 22

On m'a toujours dit que seuls les écrits peuvent avoir une valeur dans n'importe quelle forme de litige. Je ne pense pas que le directeur adjoint connaissait cette information car avec son "joli courrier" il me donnât toutes les armes pour se faire ridiculiser. Le premier article précisait que je n'étais qu'un subalterne et que je n'avais pas le droit de contester un ordre ce qui est intéressant puisque le souci était l'organisation du service par rapport à mon temps de délégation. Le deuxième article me précisa que mon chef est... [Lire la suite]
Posté par vivre heureux à 18:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mars 2016

Episode 21

J'ai connu une existence chaotique et aux nombres de mes défauts on peut compter une réaction rébarbative à toutes formes d'autorités. Et pourtant j'aime le droit et la loi. Par ce passé j'avais une expérience assez longue de harcèlement et de brimades et lorsque ma direction à chercher à me "briser", j'ai pensé "petits joueurs". Et c'est moi qui ai commencé à les harceler pour les forcer à avoir des réactions désordonnées et par écrit. Cela ne tardait pas, un mois après mon mandatement de DS, je reçu un avertissement pour absence... [Lire la suite]
Posté par vivre heureux à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2016

Episode 20

La Génèse:   Pourquoi avoir voulu être délégué syndical ? C'est le résultat de toute une vie d'intention et de valeurs. Quand je suis arrivé dans mon entreprise actuelle je suis rentré dans une zone de non-droit. J'étais livreur. La société était mal structurée par un excès de responsables qui n'assumaient jamais rien et ou le copinage était la seule chance de promotion. Le CE obligatoire par la loi pour les sociétés de plus de 50 salariés était inexistant enfin surtout privé de son existence par l'autocratie de la direction.... [Lire la suite]
Posté par vivre heureux à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2016

Episode 19

le 26 mars 2016   Enfin le grand chambardement. Il s'agit de transférer les activités dans un nouvel agencement immobilier. Une partie des bâtiments vont être rasée et une nouvelle concession va sortir de terre. Une obligation de la marque concernée, elle ne veut pas cohabiter. Je pense que la rentabilité est là vue l'investissement.   Depuis mon dernier épisode le groupe qui nous à racheter c'est étoffé de nombreuses autres acquisitions et le service RH s'est restructuré par deux fois déjà. J'ai deux interlocuteurs. Mon... [Lire la suite]
Posté par vivre heureux à 16:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]